Le temple Sengakuji est la memoire de la devotion des samurais envers leur Daimyô

FR

  > >

Tokyo > Le temple Sengakuji

Le Temple Sengakuji est un temple appartenant à l’école Soto Zen Bouddhique (Soto Zen Bouddhique est une forme de Bouddhisme mahayana qui insiste sur la méditation sur la posture assise Zazen qu’utilisait Bouddha pendant ses méditations), le Temple Sengakuji se situe à coté de la gare de Shinagawa dans le quartier de Takanawa de l’arrondissement Minato-ku dans la préfecture de Tokyo. Le Temple Sengakuji a été fondé en 1612 par le premier shogun de l’ère Edo, Ieyasu Tokugawa. Dans l’enceinte du Temple, on trouve un petit musée, ainsi que les tombes d’Asano Naganori et des 47 rônins fidèles à sa mémoire.


L'histoire des 47 rônins qui est connu sous le nom de chûshingura, se déroule entre Mars 1701 jusqu’à Février 1703. Les samouraïs étaient dirigés par un Daimyô (seigneur), le daimyô Asano étant provoqué et insulté par le daimyô Kira, un jour en mois de Mars 1701, il a tiré son épée vers le daimyô Kira, il l’a sévèrement blessé au visage sans le tuer, malheureusement pour le daimyô Asano, il a commis cet acte dans le Palais du shogun Tokugawa, où il était illégal de frapper quelqu’un en colère ou tirer son épée vers quelqu'un.


Le Shôgun a ordonné le daimyô Asano de se faire Seppuku, toute sa famille a été écartée du pouvoir, ainsi que son armée constituée de 300 samouraïs qui sont devenus des rônins (samouraïs sans Daimyô), mais la plupart d’entre eux sont devenu des fonctionnaires ou des marchands, sauf 47 samouraïs qui n’ont pas voulu abandonner la mémoire de leur daimyô, pendant presque 2 ans, pour ne pas être soupçonné de vengeance, les 47 rônins se sont fait passés pour des marchands, des moines, d’autres des débauchés et ivres jour et nuit.


Presque 2 ans plus tard, précisément, le 14 décembre 1702, les 47 rônins se sont réunit secrètement à Edô (ancien nom de Tokyo), ils se sont divisé en deux groupes et se sont positionné autour de la résidence de Kira pour l’attaquer, les 47 rônins ont ordonné à Kira de se faire Seppuku pour mourir comme un vrai samouraï.


Des versions disent que Kira s’est fait Seppuku après que Ôishi Kuranosuke, le leader des 47 rônins, a coupé sa tête, d’autre disent qu’il s’est jeté à genoux et a commencé à pleurer en leur priant de le laisser, puis les rônins lui ont coupé la tête, ce qui est sur c’est qu’ils l’ont emmené au Temple Sengakuji. Le Shôgun a ordonné aux 47 rônins de se faire Seppuku, pour que leur acte de vengeance soit respecté par la communauté des samouraïs. Ainsi les 47 rônins ont rejoint leur daimyô au Temple Sengakuji le 4 février 1703.


Chacunes des tombes est muni d’une stèle portant le nom des rônins, les japonais touchés profondément par l’histoire des 47 rônins fidèles à leur Daimyô, viennent toute l’année pour déposer des bâtonnets d’encens sur leur tombes.


Le Temple Sengakuji est facile à repérer, pour y aller, prenez la Station Sengakuji sur la Asakusa Line (A-07), il se trouve à deux minutes à pieds. L’entrée est gratuite.


Ecrit par Maria


Sources:
http://www.sengakuji.or.jp/about/index.html
http://www.answers.com/topic/forty-seven-ronin
http://americangodzilla.blogspot.com/2009/05/sengakuji-47-ronin-temple.html


Temple Sengakuji Tokyo
© picasaweb.google.com/ohioscream




Date de derniere mise à jour : 04/06/2009

temple sengakuji, histoire japonaise, daimyo asano


La visite du japon ne va pas sans visiter les monuments japonais, dans ce site de voyage-touristique-japon.com vous decouvrirez les monuments japonais qui se trouve a kyoto, comme ceux de voyage Tokyo. Visitez les temples bouddhistes ou temple shintoiste qui se trouvent dans l'ancienne capitale de Nara ou encore temple sejour Kyoto. Decouvrez le Japon moderne avec Tokyo et ou l'ancien côtoie l'avancée technologique.
voyage caraibes