Le fameux marché aux poissons tokyoites, avec ces differentes espece de crustacés, et visite du Hama Rikyu, jardin japonais

FR

  Info Pratique > Tsukiji desu, Hama Rikyu desu

Tsukiji desu, Hama Rikyu desu

Aujourd’hui direction Tsukiji et ce fameux marché aux poissons. Lever 4 h 30, direction l’autre côté de Tokyo par le tram. Arrivée 5 h 15, première chose à faire : trouver le marché.

Des buildings partout, on peut dire que c’est le coin des entreprises. Pour ma part, le marché ne doit pas être très grand. Direction vers la côte. Voilà je vois l’océan, je dois être proche. Et oui, beaucoup de camions de livraison et des transpal ou similaires. Un policier à l’entrée pour vous dire que vous ne pouvez pas accéder à cette partie ; ça commence bien.

Mais vous indique la bonne direction : il faut aller de l’autre côté du marché donc je repars par là. C’est la partie nord du marché de Tsukiji, et aussi où il y a beaucoup de va et vient dans les allées avec les transpals.

Les camionnettes de livraison sont en attente de ces transpals qui viennent décharger ce qu’elles contiennent. Les allées ne sont pas grandes et on essaye (d’autres caucasiens et asiatiques) de faire en sorte de ne pas les gêner mais avec le va et vient incessant c’est assez dur de ne pas les gêner.

Donc le marché aux poissons est en fait, le lieu où l’on peut trouver n’importe quel poisson ou du moins, de nombreuses espèces que je ne connais pas. J’ai vu leur pieuvre, et des crustacés que je n’avais jamais vu et que franchement je n’ai pas envie de goûter. Ce qui est bien, c’est que la plupart des fruits de mer sont déjà préparés : cela permet de voir les différentes sortes de produits de la mer.

Avoir des thons devant les yeux, c’est énorme. On imagine en les voyant à la télévision qu’ils sont gros mais la réalité est autre : ils sont énormes, gigantesques. La manière dont les japonais découpent le thon, est aussi étonnante : ils découpent le thon congelé à la scie circulaire, ensuite les morceaux sont tranchés par des mains expertes avec une sorte de sabre. Il est déjà 8h, le temps passe vite ; le marché est grand et on voit plein de choses différentes.

A côté du marché se trouve le Hama Rikyu, un jardin japonais, je décide d’aller le visiter. A l’entrée, un panneau indique qu’il n’ouvre pas avant 9h. Il faut donc attendre mais dans ce quartier, il n’y a pas grand-chose à faire et il n’y a rien : pas de café, pas de family mark,… que des immeubles de bureaux. Le seul moyen de patienter, est de partir vers l’intérieur et d’essayer de trouver quelque chose.

Je remonte la grande avenue et rentre dans les blocs d’immeubles et tombe sur un petit parc avec un family mark, je vais pouvoir déjeuner. Je m’assieds sur un banc pour manger quelque chose et vois passer de nombreux salary-men tous en costume qui partent travailler. Ce doit être l’heure pour eux d’aller travailler.

D’autres prennent des balais et des ramasse-poussière. Ils font le nettoyage du parc !!! C’est assez bizarre de voir des personnes en costume en train de faire le nettoyage du parc. Alors comment savoir si ce sont les commerçants du quartier qui font le nettoyage ou si c’est un groupe de locataires, ou tout autre organisation, enfin ce qu’il y a de sûr, c’est qu’ils se connaissent. Une dizaine de minutes plus tard, le parc est impeccable : plus une feuille morte, pas un papier, plus rien. C’est quand même quelque chose. Il est temps d’aller visiter ce jardin.

C’est un jardin japonais dans toute sa splendeur : des maisons de thé, un lac, avec des ponts qui le franchissent, un gazon vert et super bien entretenu, les arbres taillés, les allées propres, un vrai régal pour les yeux. Ce jardin a été érigé par un shogun dont je ne me rappelle plus le nom.
Le jardin se compose d’un embarcadère, d’un lieu de chasse, de plusieurs lieux de pêche, de plusieurs maisons de thé. Enfin là, ce sont les photos qui parleront d’elles-mêmes car c’est vraiment beau.

Un petit tour dans les environs ne fera pas de mal. Je pars en direction de la gare où je suis arrivé en passant par les buildings et non pas comme ce matin, par la route. Les chemins piétons sont sur deux niveaux avec passage au dessus des routes : c’est comme dans les films de science fiction où les voitures passent en dessous et où l’on voit les personnes qui ont leur propre chemin : ici, c’est pareil, vraiment très bien pour les piétons car aucune voiture n’emprunte ces chemins.



Date de derniere mise à jour : 29/05/2011




La visite du japon ne va pas sans visiter les monuments japonais, dans ce site de voyage-touristique-japon.com vous decouvrirez les monuments japonais qui se trouve a kyoto, comme ceux de voyage Tokyo. Visitez les temples bouddhistes ou temple shintoiste qui se trouvent dans l'ancienne capitale de Nara ou encore temple sejour Kyoto. Decouvrez le Japon moderne avec Tokyo et ou l'ancien côtoie l'avancée technologique.
voyage caraibes