Le temple d'asakusa est l'un des plus beau temple de Tokyo composé d'une pagode et de plusieur porte en rouge vermillon

FR

  Info Pratique > Asakusa

Asakusa

Aujourd’hui direction le nord de Tokyo, enfin par rapport à la maison d’hôtes oü j’habite, c’est au nord. Je vais au temple de Asakusa, plus connu sous le Senso-ji pour la bâtisse la plus grande. Mais comme on est dimanche, j’ai lu sur le web que je pourrais voir des cosplayeurs près de la gare de Harajuku. Donc je décide de faire une halte en premier lieu à la gare de Harajuku. C’est vrai que c’est peut être un petit peu tôt, il n’est que 8 heures, mais il n’y a personne pour l’instant qui se trimbale avec des valises comme j’ai lu. Et personne de déguisée.

Je vais remonter la Omotesando-dori, pour voir un peu à quoi ressemble ce quartier. Comme je le disais, c’est un quartier de magasins de luxe enfin pour cette rue du moins, la plupart ne sont pas ouverts. Il faudra que je revienne quand ils auront décidé de travailler. Arrivé en bas de la rue, c’est toujours la même chose, personne, je décide de la remonter et d’aller directement sur Asakusa : je reviendrai un autre week-end pour voir ce qu’il y a d’intéressant, mais un peu plus tard cette fois.

Reprise du train une demi-heure plus tard, je me retrouve de l’autre côté de Tokyo, quartier Asakusa. Ici, on descend du train et on est fixé : on voit une vitrine avec deux temples portatifs. Et plus loin, de nombreuses personnes âgées : le temple doit être proche et je me fais la réflexion que ce sont souvent les personnes âgées que je croise dans les temples, les musées.

Donc sorti de la station, je me retrouve dans la rue de Umamichi-dori, la flamme de Asahi se trouve au loin. Pour ceux qui ne savent pas, Asahi est la marque de la bière locale, un starbuck café se trouve pas très loin : je prends des forces avant de commencer la visite, un café et un jus d’orange plus tard, je vais en direction du temple. Premièrement, j’essaye d’entrer côté Kaminarimon, qui est l’une des portes du temple.

La voilà, une grande porte qui vous fait penser que vous êtes petit. Et deuxièmement, vous vous demandez comment des hommes ont pu construire pareille porte : les poteaux de soutènement font au moins un mètre et demi de diamètre, oü donc ont-il pu trouver un arbre aussi gros. Derrière cette porte, un quartier animé : beaucoup de petites boutiques de souvenir, des échoppes de produit à manger ainsi que des cartes postales, des éventails, toute sorte de bricoles à ramener chez soit. C’est un quartier très vivant. C’est comme dans l’ancien temps c'est-à-dire que les araishimasé se font entendre de partout par chacun des clients qui passent à proximité des échoppes.

De nombreux japonais achètent, discutent et marchandent, quoique ici on ne peut pas vraiment marchander les prix car les articles ont tous les prix marqués. Apres une plongée dans le Japon commercial de ces temps reculés,me voici maintenant plongé dans le Japon ancien avec le temple car au bout de ces échoppes, on découvre le temple avec sa pagode à cinq étages, tout de rouge vermillon et blanc, avec à côté de lui le senso-ji : la grosse bâtisse.

Comme tout temple qui se respecte au Japon, on voit de nombreuses personnes prier. Ce temple est composé de plusieurs parties avec entre elles différents petits temples et de nombreuses statues. Si vous décidez de faire la visite, prenez le temps de voir tout ce qui se trouve autour du temple car c’est vraiment beau.

Le temps file à une vitesse folle. Il est déjà 2 heures et je décide d’aller manger un morceau dans les rues adjacentes au temple : il y a beaucoup de petites rues pietonnes avec differents commerces, aussi bien des vêtements que des patchinko (Jeu d’argent oü on doit faire tomber des billes dans un emplacement spécifique), que des restaurants, magasins de souvenir, des groupes de musique font aussi des show en pleine rue.

Apres avoir mangé, je commence à être un peu fatigué d’avoir sûrement parcouru entre 10 à 15km ce matin. Je décide de rentrer il est environ 15h30. En regardant la tarification des stations de tram, je vois que je dois passer à Akihabara. Etant donné que j’y suis déjà allé et que je devais y revenir, je décide de faire un arrêt rapide. Aujourd’hui dimanche, tout est ouvert et les policiers japonais ont même fermé la grande rue de quatre voies que j’avais descendue : la rue est pleine de monde.

Autant, les japonais évitent de faire voir que ce sont des otaku (fous de manga ou autre du genre) autant ceux qui aiment ça, le font voir. J’avais pensé que ce quartier étant animé, le serait un tant soit peu, mais à ce niveau, je n’en reviens pas. Il est 5 heures, je rentre car si je veux encore faire des visites demain, je préfère ne pas être trop fatigué.


Date de derniere mise à jour : 29/05/2011




La visite du japon ne va pas sans visiter les monuments japonais, dans ce site de voyage-touristique-japon.com vous decouvrirez les monuments japonais qui se trouve a kyoto, comme ceux de voyage Tokyo. Visitez les temples bouddhistes ou temple shintoiste qui se trouvent dans l'ancienne capitale de Nara ou encore temple sejour Kyoto. Decouvrez le Japon moderne avec Tokyo et ou l'ancien côtoie l'avancée technologique.
voyage caraibes